DISCOURS D' INTRONISATION 
PRONONCE LE 18/06/2003 PAR ROGER COURTES
 (Président d'Honneur et Commandeur des Palmes Académiques)
 LORS DE LA REMISE DES PALMES ACADÉMIQUES A RENÉ GEUNA

"Nous voici heureusement réunis pour honorer un personnage de grande valeur, que je me propose de vous présenter. Il n'est pas en effet connu comme il le mérite car le brillant de ses élèves l'a laissé parfois plus ou moins dans l'ombre et sa carrière est si variée et si riche que l'on peut hésiter à faire sa biographie.
Né -et René - le 6 février 1943 à Anja au Maroc, de parents d'origine bagnéraise. Son père garde forestier, décédé en 1998 et sa mère, toujours des nôtres, sont l'objet de ses soins familiaux attentionnés. Porté naturellement vers le sport, René GEUNA, d'abord moniteur de close-combat, passe par la célèbre école militaire d'Antibes, d'esprit commando, au Fort Carré de 1963 à 1967. Il en sort major de sa promotion. Nanti du titre de maître-nageur sauveteur, de la ceinture marron de judo, entraîneur d'athlétisme, diplômé éducateur en sports collectifs: hand-ball, rugby. Il découvre l'escrime sur sa lancée et devient Maître d'Armes en 1967, champion des Maîtres d'Armes au fleuret et au sabre de Paris en 1969! A partir de là ses titres en compétitions comme ceux de ses élèves vont s'accumuler. Il en a des stocks et de taille! Évidemment puisqu'il s'agit de sabre.... Écoutez. 5 fois champion de France des Maîtres d'Armes, il est nommé par l'Académie d'Armes de France comme instructeur de la première promotion des Maîtres d'Armes espagnole. Malgré les 14 titres de champions d'Espagne de 1970 à 1972 qu'il leur fait obtenir, le régime de Franco ne lui convient guère et nous le ramène en France, à Tarbes, où sur les conseils éclairés des Maîtres CLERY et GARRIGUE, je l'embauche pour le plus grand bonheur de l'Amicale Tarbaise d'Escrime où il se charge de l'enseignement du sabre. Philippe DELRIEU, 4° aux Championnats du Monde Juniors à Chicago en 1979, ouvre la série glorieuse. Il est Champion du Monde Militaire en 1982 et Franck LECLERC sera le premier français à remporter une épreuve de la Coupe du Monde. Non content de faire obtenir à notre club, en 1983, le titre de Champion de France auquel il participe avec GUICHOT, VAN DEN REYSEN et LECLERC, il fait gagner à l'ATE 60 divers titres de Champion de France entre 1974 et 1999. DELRIEU, GUICHOT et Damien TOUYA remportent 5 médailles aux J.O. de Los Angeles, Séoul, Atlanta et Sydney. Damien TOUYA est champion du Monde individuel et deux fois encore par Equipes avec son frère Gaël. Ce dernier en 1990, Jildas COUSIN en 1991, Simon BEDEL en 1999 sont Champions du Monde Cadets. Damien TOUYA était Champion du Monde Juniors en 1995.
Quel palmarès !! Et l'on doit ajouter - on en finit pas - que René GEUNA, ayant été entraîneur du bataillon de Joinville puis du Sport Etude-Pôle Espoir de Tarbes, membre sélectionneur de la Commission Nationale de Sabre, a été une dizaine de fois capitaine de l'Équipe de France, tant en Europe qu'en Amérique.
 Comment en si peu de temps obtenir de tels résultats? 
D'abord par la qualité technique, la compétence exceptionnelle du maître qui a su inventer une méthode collective d'entraînement universellement reconnue et dont les résultats, que nous avons rappelés, démontrent l'efficacité générale. Bravo au maestro qui a su créer l'unisson grâce à l'harmonie de ses gammes! Mais à cette maîtrise technique et pratique, j'ajoute le don pédagogique qui fait que l'élève se voit entraîné, voire contraint, de faire l'effort tenace exigé. Il est parfois question de charisme. On pourrait le croire de nos jours dans son cas tant il semble difficile de s'opposer à l'inconséquence des jeunes. Disons simplement que ce talent d'éducateur ajouté à celui d'instructeur est dû à une rare et heureuse autorité naturelle basée sur une présence physique qui en impose et sur un sens de la justice dans la manière  dont on déclenche l'obéissance et l'adhésion. L'exemple donné par le maître étant inattaquable, on ne peut que le suivre et comme la règle est la même pour tous, on obtient le consentement unanime. Henry FORD disait: "Venir ensemble c'est commencer, rester ensemble c'est progresser, travailler ensemble c'est triompher!". Tel est le secret de la réussite de l'ATE sous le règne de maître GEUNA  à l'ardeur communicative. D'Artagnan de Bigorre il était un maître d'armes à gnac - et ce gnac, ce cran il l'a toujours transmis à ses élèves qui l'ont suivi sans broncher, sans même qu'il soit besoin de méthode audio-tactile. Un seul regard et tout était en place pour le travail. Jean GUÉHENNO, ancien Inspecteur Général de l'Instruction Publique disait: "un pédagogue ne suit pas les enfants, il les conduit. La lâcheté est dans son métier une trahison. L'école est une discipline et toujours un effort, et la vraie culture la rencontre de la difficulté et d'une conquête". Christian BEULAC, ancien ministre de l'Éducation nationale confortait en disant qu'il fallait "enseigner les exigences et les valeurs: sens de l'effort, respect de l'autorité, courage et volonté, esprit de compétition". La doctrine a bien changé depuis lors mais il est heureux et salvateur que certains tels René GEUNA aient toujours appliqué ces anciennes directives.
Le hasard a voulu que dimanche dernier au cours de l'émission "Vivement Dimanche" de Michel DRUCKER, notre Ministre des Sports Jean François LAMOUR vienne soutenir cette façon d'enseigner que René et moi avions créé. Vainqueur en 1980 du Tournoi International entouré de ses compagnons de combats, nos valeureux Tarbais DELRIEU et GUICHOT, il nous démontra comment le maître PARENT avait su par la rigueur affectueuse faire de lui l'homme qu'il est devenu au rang où il est. Main de fer dans un gant d'escrime, suivie de la poignée de main, telle fut aussi la méthode de René GEUNA, dont notre ministre ne manqua pas de faire l'éloge, à la tête de son école tarbaise. Résumons, méthode et discipline sont à la base du succès. On ne peut manquer d'évoquer au passage "l'esprit des lois" de MONTESQUIEU et le Discours de la méthode de DESCARTES...
Je vous ai ainsi expliqué le pourquoi et le comment de la réussite de la carrière de René GEUNA et des lauriers de ses élèves. Sans doute vous ai-je démontré que le ruban de Chevalier qui va lui être remis est loin d'être une faveur!
Quant à moi je ne suis pas totalement satisfait de cette distinction. Bien sûr comme l'on savait qu'à titre sportif René GEUNA avait obtenu toutes les médailles possibles: médaille d'Or de la Jeunesse et des Sports, médaille d'Honneur Régionale, Départementale et Communale d'Argent, il fallait passer à un cran au dessus pour rendre hommage à sa qualité d'enseignant. C'est ainsi que le Maître Élie PUGNET, fondateur de l'ATE en 1921 avait été fait Officier de l'Instruction Publique en tant que professeur d'escrime au Lycée Théophile GAUTIER où il exerçait depuis 1913.Et voici donc René GEUNA Chevalier des Palmes Académiques. C'est bien, c'est juste! Toutefois quand on pense à l'importance de son rôle social en notre époque si troublée et à la qualité de son exemple salutaire auprès des jeunes, il me semble qu'au moins une distinction dans l'Ordre National du Mérite serait tout indiqué pour remercier un tel serviteur de la nation. J'ose espérer que notre Ministre des Sports pourra officiellement récompenser au mieux l'ensemble méritoire de la carrière de notre cher Maître René GEUNA.
Puisse t-il en être ainsi.
Il est temps de conclure. Je vous aurais bien vu
, mon cher René, à la place de J.F. LAMOUR mais comme vous avez toujours côtoyé les sommets, les crêtes, vous préférez maintenant la Crête. C'est un bon choix et vous y aurez la récompense d'une vie bien remplie. Maurice BARRES déclare: "Pour chaque être il existe une sorte d'activité où il serait utile à la société en même temps qu'il y trouverait son bonheur". Simone de BEAUVOIR ajoute:" Heureux celui qui peut regarder en face la vérité de sa vie et s'en réjouir, heureux celui qui le déchiffre sur des visages amis". Vous avez toutes les raisons d'être heureux. Il vous suffit de regarder autour de vous, nous tous ici nous réjouissons de cette cérémonie qui nous a réunis dans une grande cordialité et nous a fait évoquer des souvenirs qui nous relient affectueusement, nous nous réjouissons aussi pour vos proches, votre épouse, votre fille en particulier qui est elle encore un pur et heureux produit de son éducateur de père, et pour votre chère mère qui ne peut qu'être fière d'un tel fils. Nous nous réjouissons de voir tous ceux qui sont concernés par l'escrime et leur attachement à l' ATE ici rassemblés autour de l'un des leurs pour l'honorer. Comme le dirait cet autre fameux escrimeur que fut Don Diègue: "Cette marque d'honneur qu'on met dans la famille montre à tous qu'on est juste et fait connaître assez qu'on sait récompenser les services passés".
C'est pourquoi, avec mes remerciements particuliers pour le fait que j'ai eu la chance et le bonheur de vous avoir longtemps à mes côtés pour la plus grande gloire de notre chère ATE et pour le renom de notre cité, je vous déclare officiellement:

 René GEUNA, au nom du Ministre de la Jeunesse et des Sports, j'ai le plaisir et l'honneur de vous faire
 Chevalier dans l'Ordre des Palmes Académiques.
"